Accueil Bases TVA Factures Règlements Finances Paie Titres Les immo. Bilans Analytique Formation

Les flux


   L'ensemble des relations qui lient une entreprise à ses partenaires économiques se matérialise par l'existence d'un flux. Un flux est un mouvement affectant une variable économique sur une période donnée. Les flux affectant l'entreprise sont de plusieurs ordres avec une distinction entre les flux internes (ils se réalisent sans le concours de tiers) et externes (ils se réalisent avec le concours de tiers) :

- flux physiques ou réels : ils retranscrivent des échanges physiques de biens ou services (prestation, etc.).

- flux monétaires : ils sont la contrepartie monétaire des flux physiques (règlements, etc.).

- flux financiers : ils correspondent à des entrées ou sortie d'argent qui ne sont pas une contrepartie d'un échange physique (emprunt, etc.).


   L'enregistrement comptable retranscrit ces flux en précisant l'origine et la destination du flux, le montant ainsi que les références de la pièce justificative qui l'appuie.


   L'origine du flux constitue une ressource, elle précise ce qui permet la réalisation de l'opération (ex : un crédit). On distingue 2 catégories de ressources :

- les ressources externes sont à la disposition de l'entreprise sur une échéance plus ou moins lointaine, elles correspondent au capital et aux dettes.

- les ressources internes sont générées par l'entreprise et ne donnent pas lieu à restitution, elles constituent des produits.


   La destination du flux constitue un emploi, il précise l'utilisation du flux faite par l'entreprise (ex : un encaissement). Il existe deux catégories d'emplois :

- les emplois intermédiaires : ils subsistent dans le patrimoine de l'entreprise et peuvent constituer une ressource pour un flux ultérieur (ex : achat d'un camion, le camion peut être réutiliser plusieurs fois et revendu). Ils constituent des actifs.

- les emplois définitifs : ils sont consommés (ex : carburant) et constituent des charges.