Accueil Bases TVA Factures Règlements Finances Paie Titres Les immo. Bilans Analytique Formation

Le passif


   Un passif est un élément du patrimoine ayant une valeur économique négative pour l'entité, c'est-à-dire une obligation de l'entité à l'égard d'un tiers existant à la clôture de l'exercice dont il est probable ou certain qu'elle provoquera une sortie de ressources au bénéfice de ce tiers, sans contrepartie au moins équivalente attendue de celui-ci.


   L'obligation de droit ou de fait de l'entreprise à l'égard d'un tiers peut être d'ordre légal, réglementaire ou contractuel. Elle peut également découler des pratiques passées de l'entreprise, de sa politique affichée ou d'engagements publics. L'obligation doit exister à la date de clôture et le fait générateur doit se situer avant la clôture de l'exercice.


   Le passif est classé selon la nature de l'obligation, la nature de la sortie de ressource et selon l'échéance et le montant de l'obligation.


   Les différents éléments du passif externe sont :

- Les dettes : l'échéance et le montant sont fixés de façon précise (exemple : emprunts).

- Les provisions : l'échéance ou le montant n'est pas fixé de façon précise (exemple : provisions pour litige).

- Les charges à payer (ex : fournisseurs factures non parvenues).

- Le passif éventuel.


   Les dépenses à prendre en compte sont celles qui concourent directement à l'extinction de l'obligation de l'entité envers le tiers. En fin d'exercice, les passifs sont évalués en fonction des informations connues à la date d'établissement des comptes.


    Le bilan du passif est également constitué des capitaux propres. Ils sont constitués par les apports des propriétaires de l'entreprise et l'affectation des bénéfices réalisés.


    Attention ! Il ne faut pas confondre les charges avec l'actif et les produits avec le passif.

   Ainsi l'achat d'une marchandise destinée à la revente est une charge alors que l'achat d'une machine destiné à produire des marchandises est un actif (posséder cette machine augmente le patrimoine de l'entreprise).


   La vente de marchandises est un produit alors que la souscription d'un emprunt est un passif  (la dette fait baisser la valeur de l'entreprise).