Accueil Bases TVA Factures Règlements Finances Paie Titres Les immo. Bilans Analytique Formation

Dépréciation des créances clients


Perte sur créances clients réversibles


    Si le comptable pense qu'il existe une forte probabilité de perte sur une créance client, il doit :

- transférer cette créance douteuse par le débit du compte 416. Clients douteux ou litigieux et le crédit du compte 411. Clients,

- comptabiliser une dépréciation par le débit du compte 68174. Dotations aux dépréciations des créances et le crédit du compte 491. Dépréciations des comptes clients.


   Si le client règle finalement une créance douteuse ou litigieuse, il faut annuler la dépréciation en :

- débitant le compte 491. Dépréciations des comptes clients,

- créditant le compte  78174. Reprise sur dépréciation des créances.

Puis constater le règlement de cette créance en  :

- débitant le compte 512. Banque pour le montant TTC de la créance,

- créditant le compte 416. Clients douteux pour le montant TTC de la créance.


   

Perte sur créances clients irréversibles


   Lorsqu'une créance client devient irrécouvrable, il faut annuler celle-ci :

- en débitant le compte 654. Perte sur créances irrécouvrables pour le montant HT

- en débitant le compte 44551. Etat - TVA à décaisser pour le montant de la TVA.

- en créditant le compte 411. Clients pour le montant TTC de la créance.


   Si cette créance devenue irrécouvrable a été transférée au compte 416. Clients douteux, il faut alors créditer ce compte à la place du compte 411. Clients.


     Si une dépréciation a été constatée, il faut annuler celle-ci en débitant le compte 491. Dépréciations des comptes clients et en créditant le compte 78174. Reprise sur dépréciation des créances.