Accueil Bases TVA Factures Règlements Finances Paie Titres Les immo. Bilans Analytique Formation

La clôture et la réouverture des comptes


   Le principe d'indépendance des exercices oblige le comptable à procéder à la clôture des comptes.

   Pour cela, au moins une fois tout les 12 mois, les comptes de gestion (classe 6 et 7) sont soldés. Cette clôture des comptes de gestion, effectués à partir de la balance après inventaire, permet de calculer le résultat de l'exercice :

- les comptes de charges (compte 6) sont crédités par le débit du compte 12. Résultat de l'exercice,

- les comptes de produits (compte 7) sont débités par le crédit du compte 12. Résultat de l'exercice.


   Après la clôture des comptes de gestion et l'établissement de la balance de clôture, il faut également clôturer et rouvrir les comptes de bilan.

   Il existe pour cela plusieurs méthodes, le plus simple est de :

- clôturer les comptes de bilan en les soldant : les comptes de passif sont débités, les comptes d'actifs crédités;

- puis de contrepasser ces écritures pour rouvrir les comptes de bilan pour l'exercice suivant.


    Il faut utiliser :

- le compte 120. Résultat de l'exercice (bénéfice) si le résultat est bénéficiaire,

- ou le compte 129. Résultat de l'exercice (perte) si le résultat est déficitaire.


    Le bilan d'ouverture d'un exercice doit obligatoirement correspondre au bilan de clôture avant répartition de l'exercice précédent.


  Les logiciels de comptabilité se chargent automatiquement de la clôture et de la réouverture des comptes.

   Reste à la charge du comptable :

- les travaux d'inventaires qui doivent être réalisés avant la clôture des comptes,

- l'affectation du résultat de l'exercice après la clôture du bilan.


   En général, les écritures comptables de clôture des comptes de l'année N figure dans un journal d'inventaire ou de bilan.

   Les écritures comptables de réouverture des comptes de l'année N+1 figure dans un journal "A nouveau".