Accueil Bases TVA Factures Règlements Finances Paie Titres Les immo. Bilans Analytique Formation

La banque


   Le virement, le chèque et les cartes de crédit sont des règlements bancaires.

   Le compte 512. Banques est débité du montant des dépôts effectués et crédité du montant des retraits. Un solde débiteur indique la présence d'un excédent de trésorerie, le compte peut être créditeur si l'entité dispose d'une autorisation de découvert. Lorsqu'il existe plusieurs comptes bancaires, il faut créer des subdivisions du compte 512. Banques pour chaque compte (ex : 5121. Banque A, 5122. Banque B). Aucune compensation ne peut être opérée entre des comptes à soldes créditeurs et des comptes à soldes débiteurs.


Exemples de règlements bancaires


   Le client X paye par virement bancaire (ordre de virement) le fournisseur Y (avis de crédit) pour une commande d'un montant TTC de 150 euros :

On comptabilise ce virement bancaire chez le client X :

- en débitant le compte 401 Fournisseurs Y pour 150 euros

- en créditant le compte 512 Banque pour 150 euros.

On comptabilise ce virement bancaire chez le fournisseur Y :

- en débitant le compte 512 Banque pour 150 euros

- en créditant le compte 411 Clients X pour 150 euros.


Cette fois-ci, le client X paye par chèque, il faut alors :

Chez le client X :

- débiter le compte 401 Fournisseurs Y pour 150 euros

- créditer le compte 512 Banque pour 150 euros.

Chez le fournisseur Y :

- débiter le compte 512 Banque pour 150 euros

- créditer le compte 411 Clients X pour 150 euros.


Règlements par carte


Si le client X paie par carte de crédit, il faut alors comptabiliser cette opération :

Chez le client X :

- en débitant le compte 401 Fournisseurs Y pour 150 euros

- en créditant le compte 512 Banque pour 150 euros


Chez le fournisseur Y (avec une commission bancaire sans TVA de 1 euro) :

- débiter le compte 512 Banque pour 149 euros

- débiter le compte 627 Services bancaires et assimilés pour 1 euro

- créditer le compte 411 Clients X pour 150 euros.


    Lors d'un paiement par carte de crédit le commerçant est assuré du paiement car la banque se substitue à l'éventuel client défaillant. En contrepartie le commerçant paye une commission sur les encaissements.