Accueil Bases TVA Factures Règlements Finances Paie Titres Les immo. Bilans Analytique Formation

Les immobilisations


   Toutes les entreprises doivent investir, cet investissement est comptabilisé par les immobilisations. Les immobilisations sont destinées à servir de façon durable l'activité de l'entreprise. Ils ne se détruisent donc pas par le premier usage et figurent à l'actif du bilan. Chaque immobilisation doit procurer à l'entreprise des avantages économiques futurs quantifiables.


   Les immobilisations corporelles (comptes 211 à 218) sont des actifs physiques détenus pour être utilisés dans la production ou la fourniture de biens et services, ou pour être loués à des tiers, ou à des fins de gestion interne. De par leur nature, ils sont aisément identifiables. Exemple : un bâtiment.  

  Les immobilisations incorporelles (comptes 201 à 208) sont des actifs non monétaires sans substance physique mais identifiable. Pour être identifiable, elle doit soit :

- être séparable des autres activités de l'entreprise

- ou résulter d'un droit légal ou contractuel (ex : brevet).


   Les immobilisations en cours (comptes 231 à 238) correspondent à la valeur des immobilisations non terminées à la fin de chaque exercice.


   Les immobilisations financières (comptes 25 à 27) sont constituées par des titres, créances et participations.


   La comptabilisation des immobilisations comprend l'acquisition, l'amortissement, la dépréciation et la cession.



    Les biens dont le montant unitaire HT ne  dépasse pas 500 euros peuvent être comptabilisés directement dans les comptes de charges.

   Par exemple, l'achat d'une table pour un montant de 200 euros peut être comptabilisé dans le compte 6063. Fourniture d'entretient et de petit équipement.